Coline Gaulot | Blog Large Image Whole Post
18956
page-template,page-template-blog-large-image-whole-post,page-template-blog-large-image-whole-post-php,page,page-id-18956,page-child,parent-pageid-1815,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-4.1,vertical_menu_enabled, vertical_menu_transparency vertical_menu_transparency_on,paspartu_enabled,menu-animation-line-through,side_area_uncovered,wpb-js-composer js-comp-ver-5.2,vc_responsive

Installation – Musée du Four des Casseaux- Limoges- 23 Nov 2019

 

J’ai l’honneur de présenter ma série de porcelaines encore secrète dans le musée du Four des casseaux. Rendez-vous le 23 Novembre à midi au Musée du four des casseaux à Limoges.

Ce projet est soutenu par la Drac Nouvelle Aquitaine, la ville de Limoges, l’ENSA, l’EBABX, l’association Alumni, le Musée du four des casseaux, Mash design France.

 

 

 

0
0

EXPOSITION- Devenir Aquatique – Bordeaux- Septembre 2019

 

 

 

DEVENIR-AQUATIQUE #2
COLINE GAULOT

 » Une piscine intime, retenue, concentrée « 1

Pour  » Devenir-Aquatique #2 « , l’artiste Coline Gaulot a fait le choix de l’installation en invitant le spectateur à pénétrer un décor de piscine ponctué d’une vidéo, d’une série de peintures et de dessins évocateurs de l’élément eau ou de ses abords. À l’instar de la vidéo  » L’eau coule « , qui au gré de différentes rivières, mers ou piscines retrace un voyage introspectif, « Devenir-Aquatique #2  » est un cheminement réparateur, une recherche écosophique en mouvement.

Cette exposition est une invitation à plonger dans la piscine. Dans celle cachée derrière la clôture des voisins anglais, ou la nuit dans la piscine municipale. Un trou qui peut parfois sembler sans fond tellement le bleu est noir. Une faille qui vous aspire.  » Un écartement lent de la matière pour laisser entrer la lumière « 1. Comme un feu d’artifice qui fend la nuit, la piscine est un oasis de lumière. Une lumière artificielle dont il est difficile de définir les couleurs, car  » Les couleurs de l’eau sont impossibles « 1.
Choisir le sujet d’une peinture est toujours de l’ordre de l’élimination. Pourquoi peindre des piscines plutôt qu’autre chose ? Il paraît que  » L’amour des piscines pousse au mensonge « 1. Est-ce la femme le sujet ou est-ce la piscine ? Un Devenir-femme/piscine? Brigitte, Zara, Jeanine, Inéka… Vos piscines sont fascinantes. Aller à leur rencontre, c’est comme franchir cette clôture interdite. Découvrir leur histoire car la piscine est un concentré d’intimité. La piscine, construction architectonique, est une abstraction du sujet. Chaque peinture est pourtant un portrait où se mêlent les récits de ces femmes et ceux de l’artiste.

Les peintures de Coline Gaulot, aux jus colorés superposés jusqu’à une saturation opaque, sont d’une transparence et d’une luminosité telle qu’elles nous laissent croire qu’elles possèdent leur lumière propre. Une lumière intérieure qui rend « Hortensias  » et les palmiers de  » Wedding day » incandescents. Tandis que les cadrages très serrés évoquent. Par cette redéfinition de l’espace, Coline Gaulot aborde son sujet par l’absence. Elle capte des bribes d’un réel comme on capte des bribes d’histoires d’un quotidien ordinaire qu’elle transforme en récits poétiques. Sa peinture est liquide. Elle est de l’ordre de l’effacement et de l’apparition. Laisser couler l’eau pour Devenir-autre. Le  » Devenir-Aquatique  » chez Coline Gaulot est un processus créatif de la rencontre. Il rejoint cette notion de Kairos qui est au cœur de son œuvre. Devenir, c’est sans doute être ouvert à la profondeur de l’instant et avoir une sensibilité exacerbée pour les points de bascule, ces événements qui ponctuent nos vies. Il faut savoir les attraper en plein vol. Ils sont de l’ordre de l’immatériel et peuvent pourtant être représentés par une piscine ou un bouquet de fleurs. Tenter de peindre la profondeur d’une rencontre ou d’une émotion, figer l’instant est peut-être la quête de l’artiste ?

Nadia Russell Kissoon

 

 

 

0
0

Exposition Collective – Auloffée, un itinéraire – Juin 2019.

🌊🌊🌊🌊 RENDEZ-VOUS DU 6 JUIN AU 29 SEPTEMBRE
👉 36 artistes invités le long d’un parcours d’expositions à Bordeaux, Pessac et Lège-Cap-Ferret. Juin > Sept. 2019
👉 Commissariat : @elise____girardot
👉 libertebordeaux2019.fr/event/auloffee
👉 Instagram : @auloffee_expositions

Image : Mariana Smith (extrait de la vidéo « Tourbillon », 2017). Design graphique : mcgdesign.fr / Marie-Cécile Gaucher

 

0
0

Résidence ENSA Limoges – Juin-Nov 2019

Dans le cadre de mon projet de porcelaines en cours de fabrication, j’ai l’honneur de devenir résidente de l’ENSA jusqu’au mois de novembre.

Cette résidence est soutenue par l’ENSA et le Musée du Four des Casseaux qui exposera mon travail à partir du mois de novembre.

 

 

0
0

Dessine-toi un Volcan – Chez Bob – Bruxelles

Chez BOB a le plaisir de vous inviter à sa nouvelle proposition d’exposition dans son salon. Chez BOB utilisera les archives volcanologique de Saskia Gevaert.

Dessine-toi un volcan
jeudi 29.11.18 au dimanche 2.12.18

Saskia et Bérénice ont invité différents ami(e)s et artistes à participer à l’exposition :
– Églantine Bironneau
– Guillaume Boutrolle
– Damien De Lepeleire
– Sylvie Eyberg
– Coline Gaulot
– Gudny Rósa Ingimarsdóttir
– Alice Pallot
– Jonas Pauwels
– Julie Rouanne
– Eliot Thielemans
– Raphaël Van Lerberghe

Vernissage : jeudi 29 novembre 19h-22h30
suite de la soirée à la pizzeria Pont de Luttre
avenue Pont de Luttre, 161
1190 Forest

Permanence : vendredi 30 novembre 16h-19h

Projections : samedi 1 décembre 16h-minuit
Séances cinéclub : le volcan italien

Finissage : dimanche 2 décembre 16h-19h

Volcaniquement votre,
à très vite,

BOB

Chez BOB
Rue Berthelot, 27
1190 Forest

0
0

Les passerelles- Atelier de la cour carrée- Parcours d’artistes –

 

Exposition du 13 Novembre au 15 décembre 2018.

Les passerelles 17 rue Saint-clair 77340 Pontault-Combault

Commissariat Philippe Marcus.

Deux toiles ont été sélectionnée pour cette exposition collective intitulée « Parcours d’artistes ».

 » Cette exposition a toujours défendu un autre regard, qui ne trouve pas forcément d’écho dans l’institution ou dans les réseaux de diffusions habituels. Et à l’aube des années 2020 elle peut peut-être se targuer d’être le reflet d’une nouvelle scène dont finalement le sensible, dans ce qu’il a foncièrement de généreux, serait la clé de voûte et ainsi nous permettre enfin de laisser derrière nous la société du spectacle et ses fastes ». Philippe Marcus

 

0
0

BRASIER – EXPOSITION – Coline Gaulot

J’ai le plaisir de vous convier au vernissage de l’exposition Brasier
Il se déroulera à Suplex – Vitrine d’art contemporain à Sainte-Foy-la-Grandevendredi 19 Octobre de 17h à 22h. Je serai aussi présente le Samedi 20 Octobre de 11h à 14h, un super marché éveille la ville, profitez des deux évènements en une seule balade.
Cette vitrine , située au 17 rue Victor Hugo, a pour vocation d’offrir une visibilité à de jeunes artistes émergents et de par sa localisation hors métropole, questionne la re-dynamisation des petites villes délestées dans le domaine de la culture.
Je suis heureuse d’y installer une partie de ma nouvelle série de peintures et de vous y retrouver pour cette occasion.
L’exposition restera visible en vitrine jusqu’au dimanche 2 décembre nuit et jour.
Des visites accompagnées sont possibles sur simple demande le week-end.
0
0

Les flaques – Collège Aliénor d’Aquitaine – 2018

En collaboration avec Fabienne Schuller et la classe de 6ème CHAAP, j’ai eu l’opportunité de créer Les flaques. Première phase d’une recherche sculpturale que j’espère pouvoir continuer, cette installation a été fabriquée avec les élèves. Nous avons observé les cartes Google Maps de leurs quartiers respectifs et ainsi localisé les piscines les plus proches du domicile des participants. Nous en avons choisi, puis imaginé le portrait et l’histoire du propriétaire. Nous avons recreusé ses piscines dans du béton cellulaire puis réinstallé dans la cour. Devenus de petits objets remplis d’eau, les modules réinventent une cartographie et se jouent à la fois des échelles et des désirs de baignades.

 

 

 

 

0
0